En Marche!

 

MARCHE STOP AUX PESTICIDES - DIMANCHE 19 MAI 2019

 

Appel à manifester  


Des millions de personnes dans le monde sont quotidiennement exposées aux dangers causés par l'utilisation de pesticides et d'herbicides en agriculture.

Ils ont un impact très grave sur notre santé ainsi que sur l'environnement. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, les pesticides causent environ 200 000 décès à l'échelle mondiale chaque année et, selon l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), environ 45% de la nourriture que nous consommons contient des résidus de pesticides.
Ces produits chimiques peuvent contribuer à l'apparition de divers cancers et modifier le système endocrinien, ce qui entraîne une augmentation du nombre de maladies associées.
Les personnes qui vivent et travaillent dans les zones où l'agriculture intensive est utilisée avec l'utilisation de produits chimiques de synthèse, caractéristiques des monocultures, sont les plus exposées, en particulier les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées.

Les pesticides à long terme endommagent l'agriculture elle-même en affaiblissant l'agro-écosystème, en compromettant la productivité du sol et la qualité de la culture, en détruisant la biodiversité animale et végétale. Ils entraînent une pollution de l’air, des sols et des eaux souterraines, compromettant la survie de nombreuses espèces animales (comme les insectes pollinisateurs, les vers de terre et les oiseaux). La monoculture intensive basée sur la chimie provoque l'épuisement progressif d'une ressource précieuse telle que le paysage.

En guise d'alternative à ce modèle, nous soutenons des expériences agricoles telles que l'agriculture biologique et biodynamique et les chaînes d'approvisionnement courtes, qui au fil des ans ont montré qu'ils savaient combiner le respect de la santé publique et de l'environnement en produisant des aliments sains et des emplois, en renforçant la diversité produits locaux, renouvellement de la biodiversité, des sols et de l’eau, création de la résilience et atténuation du changement climatique, protection de la santé et du bien-être de nos enfants et de toutes les espèces vivantes.
Nous soutenons la transition vers des systèmes alimentaires locaux, écologiques et diversifiés en tant qu'impératif social, économique et démocratique.

 

NOUS INVITONS LA COMMISSION EUROPÉENNE A

révoquer l'autorisation accordée pour cinq ans supplémentaires d'utiliser du glyphosate; à réformer la procédure d'homologation des pesticides et à fixer des objectifs de réduction obligatoires pour l'utilisation de pesticides de synthèse à l'échelle de l'Union européenne afin d'atteindre le TOTAL CALL d'ici 2030.

 

NOUS DEMANDONS AU GOUVERNEMENT, À LA RÉGION ET AUX MUNICIPALITÉS,  DES ENGAGEMENTS PRÉCIS

1 - POUR LA SANTÉ: d’appliquer le principe de précaution en interdisant l’utilisation de pesticides, au sens de molécules de synthèse, en activant les contrôles et sanctions appropriés, en commençant par l’interdiction définitive des substances soumises à des dérogations et en fixant des objectifs de réduction pour les autres.

2 - POUR LE TERRITOIRE: renforcer tous les instruments de contrôle et de sauvegarde du territoire pour éviter les travaux de terrassement, la déforestation, la défiguration du paysage, les décharges illégales éventuelles et les modifications d'utilisation, et interdire sur les sites du réseau 2000, dans les autres zones l'utilisation de pesticides jugés nocifs pour les espèces sauvages et les écosystèmes est protégée et dans les bassins versants de zones humides d'importance internationale (Ramsar).
3 - POUR L'AGRICULTURE: défendre et soutenir la souveraineté alimentaire; éliminer les incitations à la production agricole industrielle et aux monocultures; favoriser et financer l'agroécologie (agriculture biologique et biodynamique) dans le respect de la biodiversité et des spécificités locales traditionnelles.

 

Nous demandons un réexamen du Plan d'action national pour l'utilisation de pesticides (PAN), avec leur élimination totale immédiate dans les zones urbaines et les zones fréquentées par la population, en établissant des distances de sécurité appropriées entre les habitations et les terres cultivées à l'aide de agriculture biologique et biodynamique, à partir de parcs et jardins publics et privés, de routes, de sentiers et de pistes cyclables.

 

Nous faisons appel à tous: institutions, citoyens, associations, mouvements, comités, groupes, forces politiques et sociales à signer ce manifeste et manifester ensemble pour la défense de notre terre et de la santé publique DIMANCHE 19 MAI 2019.


Email pour les abonnements: Questo indirizzo email è protetto dagli spambots. È necessario abilitare JavaScript per vederlo.

Toutes les informations sur www.marciastoppesticidi.it